La mémoire au futur

Quand notre mémoire guide notre avenir…

La mémoire, qui semble par essence tournée vers le passé, est en fait intrinsèquement et délibérément orientée vers le futur.

Même si une telle conception avait été entrevue de longue date, la mémoire du futur n’est devenue une thématique de recherche à part entière que depuis une douzaine d’années, mais elle est aujourd’hui motrice.

Quelles sont les grandes fonctions de cette mémoire du futur qui contribue grandement à nos prises de décision ? Comment s’articule-t-elle avec la mémoire du passé ? Quelles sont les pathologies qui la mettent à mal ? Que peut-on attendre des recherches en cours ?

Aujourd’hui cette mémoire du futur, indispensable pour orienter notre devenir sur le plan individuel comme sur le plan collectif, est aux prises avec les nouveaux moyens d’information et de communication, l’intelligence artificielle et la robotique. Et elle est menacée par les mémoires externes, de plus en plus puissantes et invasives.

Comment préserver nos « mémoires internes », en particulier celles des jeunes générations, pour continuer à élaborer et construire notre devenir ?


Les auteurs :
Francis Eustache est directeur d’études à l’EPHE et dirige, à l’université de Caen, une unité de l’Inserm dédiée à l’étude de la mémoire humaine et de ses maladies. Il est Président du conseil scientifique de l’Observatoire B2V des mémoires.
Hélène Amieva, psychogérontologue, Catherine Thomas-Antérion, neurologue, Jean-Gabriel Ganascia, spécialiste d’intelligence artificielle, Robert Jaffard, neurobiologiste, Denis Peschanski, historien, et Bernard Stiegler, philosophe, sont tous membres du conseil de cet observatoire.

Collection : Essais & Documents
Format : 13,5 x 20
Pages : 156 pages